Tout récemment, je discutais avec des jeunes qui venaient tout juste d’acheter leur premier appareil photo reflex, et ils me faisaient savoir qu’ils ne comptaient pas utiliser le mode manuel de leur tout nouveau reflex parce qu’ils trouvaient que le mode automatique était parfait.

Alors j’ai demandé à voir quelques-unes des photos qu’ils avaient prises avec leurs appareils photo. En parcourant les photos, je suis tombé sur celle-ci :

ecureuil-sombre

Le Problème

Le problème avec cette photo, c’est qu’il y avait tellement de lumière que le super petit appareil photo que mon ami utilisait en mode Auto a cru que la scène était suffisamment éclairée. En fait, le sujet principal de l’image est relativement sous-exposé.

Il est évident que le problème avec cette photo, c’est qu’il n’y avait pas assez de lumière à l’avant pour éclairer le sujet compte tenue de la vitesse d’obturation utilisée.

La solution

Il existe un certain nombre de solutions à ce problème, mais l’une des plus simples est d’utiliser un flash – une technique souvent appelée  » fill-in au flash « . Elle consiste à mêler lumière ambiante et flash afin d’éclaircir les zones sombres du sujet. Il s’agit alors de régler correctement son appareil pour ne pas surexposer la lumière ambiante. Côté flash, le photographe doit ajuster sa puissance avec parcimonie pour éviter de trop éclairer le premier plan.

Cette technique permet non seulement d’éclairer les zones sombres du sujet, mais également d’éliminer les zones sombres beaucoup plus subtiles au niveau du visage (sous les yeux, le nez ou le menton) – Surtout lorsque la lumière éclaire du haut vers le bas.

C’est une technique également utile dans d’autres genres photographiques, par exemple la photographie de nature morte ou la macrophotographie, pour éclairer des sujets innertes de la même manière que lorsque vous photographiez des personnes.

Pour accomplir cette technique, il n’est pas toujours nécessaire d’avoir un mode manuel. – En fait, mon appareil photo me permet de forcer le flash à se déclencher en mode automatique. Consultez le manuel d’utilisation de votre appareil photo numérique pour savoir comment le faire sur le vôtre, mais dans la plupart des cas, le bouton à rechercher sera celui portant la marque du paratonnerre (flash) au-dessus ou sur le côté.

Appuyez plusieurs fois sur ce dernier pour faire défiler les différentes options de flash (activé, désactivé, automatique, réduction des yeux rouges sont les quatre principales). Certains appareils photo ont même une option ‘fill-in’ qui réduit légèrement la puissance du flash, ce qui est idéal.

Certains appareils photo numériques plus avancés vous permettront de jouer avec la puissance du flash que vous utilisez. La plupart des reflex numériques vous permettent de réduire la puissance de votre flash de 1/2 ou même de 1/3. Généralement, pour découvrir rapidement ce qui fonctionne, il me suffit de prendre rapidement quelques photos à différents niveaux d’exposition, et de les vérifier sur mon écran. Une fois trouver le niveau qui convient, je garde ce niveau pour les photos suivantes.