S’il est vrai que le point de vue et l’angle de champ choisis ont une forte influence sur l’image, ils ne sont pas les seuls éléments déterminants.

Parmi les autres facteurs à prendre en compte, la profondeur des champs est l’un des plus importants.

Rappelons une nouvelle fois que la profondeur de champ est la zone dans laquelle le sujet peut se déplacer le long de l’axe optique tout en étant net sur l’image.

Elle varie en fonction du matériel utilisé et des paramètres de prise de vue retenus.

Paramètres influant sur la profondeur de champ

La profondeur des champs obtenue sur l’image est tributaire de l’ouverture de diaphragme utilisée, du grandissement du sujet (rapport entre les dimensions de l’image du sujet et les dimensions réelles de ce dernier) et de la taille du support photographique utilisée (film argentique ou capteur numérique).

Concrètement, pour une ouverture de diaphragme et un support photographique donnés, la profondeur de champ diminue quand le grandissement augmente.

De même, à agrandissement et ouverture de diaphragme invariable, la profondeur de champ s’amenuise quand on agrandit les dimensions du support photographique. Un objectif utilisé à f/2 procure donc une profondeur de champ plus faible en 24*36 qu’en APS-C

Enfin, pour un support photographique et un grandissement fixes, la profondeur de champ diminu.

Intérêt pratique d’une grande ouverture

Compte tenu des spécificités inhérentes à la profondeur de champ, on comprend aisément le double intérêt pratique des objectifs à grande ouverture nominale.

En effet, outre le potentiel intéressant qu’elle apporte en prise de vue en faible lumière (même si, sur ce dernier point, tous les reflex modernes donnent des images de haute qualité jusqu’à 1.600 ISO, voire plus), une grande ouverture est indispensable pour obtenir la profondeur de champ la plus ténue possible.

Un objectif lumineux offre donc de grandes opportunités créatives, notamment quand il s’agit de mettre l’accent sur le sujet principal par rapport aux autres éléments de l’image.

Il permet d’éliminer du champ cadré en le restituant sous forme floue tout élément visuel susceptible de nuire à la lisibilité de l’image.

Or, chacun sait que la présence malvenue d’un grillage ou d’un mur inesthétique est une situation fréquente quand on opère en milieu urbain.

Vous aimerez aussi ...