Mac ou pc, la question ne se pose plus de la même manière que dans le passé. Fini le temps où chaque monde vivait dans son coin avec ses programmes spécifiques. Aujourd’hui, les logiciels majeurs sont proposés dans les deux versions windows et OS-X avec des caractéristiques identiques.

 Les différences entre mac et PC sont bien moins flagrantes et les critères de choix beaucoup plus subjectifs. Les habitudes (qui souvent génèrent les préférences) constituent finalement dans bien des cas le critère ultime!

Ordinateurs portables

female-photographer-working-on-photos-on-laptop-and-camera

Deux problèmes freinent l’emploi des ordinateurs portables en photographie numérique.

L’écran des portables est très souvent limité en terme de qualité, les points importants pour un photographe (fidélité des couleurs et surtout bon rendu du contraste) sont rarement pris en compte : une image qui « claque », est bien plus flatteuse et aide beaucoup à vendre le modèle quand il est en démonstration dans le rayon du magasin.

Faute de pouvoir choisir un portable à l’écran correct, ce qui reste la meilleure solution, on peut envisager d’utiliser un second écran spécialement pour la photo quand l’ordinateur est à la maison. Cette solution est chère et peu pratique mais c’est parfois l’unique moyen d’obtenir de bons résultats.

Autre problème avec les portables avec les portables, mais qui peut se résoudre plus facilement : le manque de mémoire vive. Beaucoup d’ordinateurs d’entrée de gamme sont livrés avec seulement 512 Mo de mémoire… dont une partie est même parfois prise par l’affichage vidéo, il ne reste plus rien pour les logiciels. L’extension mémoire (1 Go) est indispensable pour travailler correctement.

 Les programmes utilisé en photo, traitement des fichiers Raw ou logiciels de retouche, sont très gourmands en mémoire. Si l’ordinateur ne leur laisse pas de quoi travailler dans de bonnes conditions, ils deviennent très lents ou ils « plantent » à la moindre occasion.

Ordinateurs de bureau

meilleur Ordinateur de bureau

 Mac ou PC, la puissance n’est pas réellement le problème tant que l’on se contente d’utiliser des programmes simples du type Photosho Elements ou Paint Shop Pro.

Certains « montres » comme Aperture, DxO ou nikon capture NX sont bien plus exigeants et une configuration musclée est alors agréable… voire indispensable!

 Les cartes graphiques simples suffisent, pas besoin de carte 3D avancées ou de rafraîchissement ultrarapide, les logiciels pour la photo n’utilisent pas ces fonctions.

Un disque dur de grande capacité permet de stocker beaucoup d’image … avec le risque de les perdre, un système de sauvegarde (second disque dur, DVD ou CD) est à prévoir. Un jour ou l’autre, chacun est confronté au problème d’un disque dur planté … autant éviter de tout perdre !

Le DVD permet de sauvegarder de manière plus pratique et rapide que le CD, mais avec moins de polyvalence. Lire un DVD gravé n’est pas toujours possible n’importe où, le CD n’a pas ces problèmes! Autre avantage intéressant du DVD : la possibilité de graver des diaporamas diffusables via un lecteur de DVD de salon, une possibilité de plus en plus  prisée pour partager ses photos avec la famille et les amis.

Comme avec les portables, la quantité de mémoire vive est un critère important, mais sur les machines de bureau les capacités de base sont souvent plus élevées : il n’est pas rare de voir, y compris sur des modèles d’entrée de gamme, 1 Go livré en standard.

Pas besoin donc d’acheter un ordinateur extraordinairement puissant, le travail des photos (archivage, retouche, impression) n’est pas un domaine où les machines sont sollicitées à outrance … si on reste dans des traitements relativement simples !

Vous aimerez aussi ...